Il y a 7 visiteurs en cet instant

Série de timbres

N° Y & T 

Les timbres en l'honneur de «la Marseilalise»

La Marseillaise est un chant patriotique de la Révolution française adopté par la France comme hymne national : une première fois par la Convention pendant neuf ans du 14 juillet 1795 jusqu'à l'Empire en 1804, puis définitivement en 1879 sous la Troisième République.
Les six premiers couplets sont écrits par Rouget de Lisle en 1792 pour l'Armée du Rhin à Strasbourg, à la suite de la déclaration de guerre de la France à l'Autriche. Dans ce contexte originel, la Marseillaise est un chant de guerre révolutionnaire, un hymne à la liberté, un appel patriotique à la mobilisation générale et une exhortation au combat contre la tyrannie et l'invasion étrangère.
La Marseillaise est décrétée chant national le 14 juillet 1795 (26 messidor an III) par la Convention, à l'initiative du Comité de salut public. Abandonnée en 1804 sous l’Empire et remplacée par le Chant du départ, elle est reprise en 1830 pendant la révolution des Trois Glorieuses qui porte Louis-Philippe Ier au pouvoir. Berlioz en élabore une orchestration qu’il dédie à Rouget de Lisle.
La IIIe République en fait l'hymne national le 14 février 1879 et, en 1887, une « version officielle » est adoptée en prévision de la célébration du Centenaire de la Révolution. Le 14 juillet 1915, les cendres de Rouget de Lisle sont transférées aux Invalides.
Pendant la période du régime de Vichy, bien qu'elle soit toujours l'hymne national, elle est souvent accompagnée par le chant Maréchal, nous voilà !. En zone occupée, le commandement militaire allemand interdit de la jouer et de la chanter à partir du 17 juillet 1941.
Son caractère d’hymne national est à nouveau affirmé dans l’article 2 de la Constitution du 27 octobre 1946 par la IVe République, et en 1958 par l’article 2 de la Constitution de la Cinquième République française.
Valéry Giscard d'Estaing, sous son mandat de président de la République française, fait diminuer le tempo de la Marseillaise afin de retrouver le rythme originel.
Dʹaprès Wikipédia 

Le 30 juillet 1792 les volontaires Marseillais de l'armée révolutionnaire entrent à Paris en chantant le "Chant de guerre pour l'armée du Rhin". La chanson, vite rebaptisée "Marseillaise", a été composée par l'officier Claude Joseph Rouget de Lisle quelques mois plus tôt. Son succès sera tel, qu'elle sera agréée par le ministère de la guerre et deviendra "chant national" en 1795. Elle sera proclamée hymne national de la République française en 1879.
Dʹaprès L'Internaute 

Vous pouvez cliquer sur les timbres ou leur libellé pour accéder à leurs pages complètes
   1917 
Première série des orphelins de la guerre
La Marseillaise carmin 1F+1F
08/1917 Y&T n° 154
Dessiné par Louis Dumoulin
Gravé par Léon Ruffé
D´après une sculpture de François Rude
   1917 
Première série des orphelins de la guerre
La Marseillaise noir et bleu 5F+5F
08/1917 Y&T n° 155
Dessiné par Louis Dumoulin
Gravé par Léon Ruffé
D´après une sculpture de François Rude
   1922 
Deuxième série des orphelins de la guerre
La Marseillaise carmin 1F+25c surchargé sur 1F
1/09/1922 Y&T n° 168
Dessiné par Louis Dumoulin
Gravé par Léon Ruffé
   1922 
Deuxième série des orphelins de la guerre
La Marseillaise bleu 5F+1F surchargé sur 5F
1/09/1922 Y&T n° 169
Dessiné par Louis Dumoulin
Gravé par Léon Ruffé
   1927 
Troisième série des orphelins de la guerre
La Marseillaise rose 1F+25c
30/01/1927 Y&T n° 231
Dessiné par Louis Dumoulin
Gravé par Léon Ruffé
D´après une sculpture de François Rude
   1926 
Troisième série des orphelins de la guerre
La Marseillaise noir et bleu 5F+1F
27/12/1926 Y&T n° 232
Dessiné par Louis Dumoulin
Gravé par Léon Ruffé
D´après une sculpture de François Rude
   1936 
La Marseillaise
27/06/1936 Y&T n° 315
Dessiné et gravé par Jules Piel
D´après une sculpture de François Rude
Son auteur
   1936 
Rouget de Lisle
Statue de Bartholdi à Lons-le-Saunier
27/06/1936 Y&T n° 314
Dessiné et gravé par Antonin Delzers
D´après une sculpture de Frédéric Auguste Bartholdi
   2006 
Rouget de Lisle 1760-1836
17/07/2006 Y&T n° 3939
Dessiné par Jean-Paul Véret-Lemarinier
D'après un tableau de Isidore Pils
Rechercher une série de timbres
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Mots entiers   partie de mots
Les séries de timbres par thèmes
Ordre de listage
Nouvelles données en cours de saisie
Les séries annuelles
1870 1914 1918 1924 1925 1929 1931 1933 1936 1937 1938 1939 1940 1941 1942 1943 1944 1945 1946 1947 1948 1949 1950 1951 1952 1953 1954 1955 1956 1957 1958 1959 1960 1961 1962 1963 1964 1965 1966 1967 1968 1969 1970 1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Voir la liste complète des séries
ATTENTION: il devient très difficile pour moi de maintenir ce site philateliefrancaise.fr qui reprend la plupart de rubriques de Phil-Ouest
En effet le site philateliefrancaise.fr avait été mis en ligne afin, notamment, de faciliter la maintenance des nouveautés sur le site de la F.F.A.P. (Fédération Française des Associations Philatéliques).

La FFAP ne se servant plus de cette facilité je n'ai plus de raisons de maintenir le site philateliefrancaise.fr qui me coûte du temps et de l'argent.
En conséquence depuis le 1er février 2018 ce site n'est plus maintenu,
ni mis à jour.
Il me sert pour quelque temps encore de plateforme de tests.
Je vous propose donc d'ores et déjà de modifier vos favoris en y remplaçant philateliefrancaise.fr par Phil-Ouest. Vous y retrouverez les mêmes données et une structure identique.
En vous remerciant de votre compréhension je vous donne donc rendez-vous sur Phil-Ouest

Bernard Le Lann  
Google

     
Ce site a été visité 6064906 fois - cette page a été visitée 364 fois - précédente visite le 08/08/2018 à 05h 21mn
Mois de août 2018: 100 755 visites cumulées des pages pour 42 738 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...