Il y a 592 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre de 2005

Émission commune France - République Tchèque
Austerlitz 1805 - 2005

Image du timbre Austerlitz 1805 - 2005
Tous droits réservés

Dessiné par Zeman
Gravé par Claude Jumelet

Zoom sur le timbre
 
Les timbres commémoratifs
 
 
Les timbres de la Corse-du-Sud
 
◆ Les timbres de la région Corse
 
Timbres des émissions communes
 
Timbres évoquant la Tchéquie
 
 
Les timbres de l'année 2005
Voir les 17 timbres de mai 2005
 
Les timbres évoquant Napoléon Bonaparte et son époque
 
Vers le bas

Le timbre
Premier jour le Mercredi 4 mai 2005
Oblitération illustrée 1er jour à Paris
Vente générale le Vendredi 6 mai 2005
Retiré de la vente le Vendredi 27 janvier 2006 - Voir les retraits de l’année 2006
Valeur faciale : 0,55 €  - Voir les tarifs au 6 mai 2005
Affranchissement de la lettre prioritaire de moins de 20g pour la zone A (Union européenne, Suisse et principautés européennes)
Timbre horizontal  
Imprimé en taille douce rotative à 42 timbres par feuille
Tirage inconnu ou non saisi - voir les tirages de 2005
 Mis à jour le 02/12/2018 


Le timbre à date premier jour : Claude Perchat
La bataille d'Austerlitz (aujourd'hui Slavkov u Brna, en République tchèque) surnommée la «bataille des Trois Empereurs», se déroule le lundi 2 décembre 1805 (11 frimaire an XIV) dans le sud de la Moravie, et plus précisément entre Brünn et Austerlitz. Après neuf heures de combats, la Grande Armée de Napoléon Ier bat les forces austro-russes de l'empereur François II du Saint-Empire et de l'empereur russe Alexandre Ier. L'Angleterre, qui une nouvelle fois n'a pas souhaité se mesurer à la Grande Armée, reste invaincue, mais seule, ce qui met fin à la Troisième Coalition.

Outre son importance stratégique, cette bataille, ainsi que la campagne qui l'a précédée, menant la Grande Armée de Boulogne-sur-Mer jusqu'à Austerlitz, est considérée comme le chef-d'œuvre tactique de Napoléon Bonaparte et est encore de nos jours enseignée dans de nombreuses écoles militaires.

Austerlitz semble être la seule bataille où Napoléon ait pu choisir le terrain, y amener l'ennemi et lui imposer son plan : la totalité des autres furent soit des batailles de rencontres plus ou moins improvisées (Marengo, Iéna, Eylau, Lutzen, Dresde), soit des forçages de positions où l'ennemi préféra attendre l'Empereur (Friedland, Wagram, la Moskowa).
...
Les pertes
Les Français comptent 1 537 morts, 6 943 blessés et 573 prisonniers.
Les alliés comptent 16 000 morts et blessés et 11 000 prisonniers.
Dʹaprès Wikipédia 
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
 
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Google

     
Ce site a été visité 32989422 fois - cette page a été visitée 4116 fois - précédente visite le 14/12/2019 à 04h 21mn
Mois de décembre 2019: 566 909 visites cumulées des pages pour 131 785 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...