Il y a 106 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Feuillet ou bloc-feuillet de 2015

Bicentenaire de la bataille de Huningue

Image du timbre Bicentenaire de la bataille de Huningue
Tous droits réservés

D’après un tableau d’ Edouard Detaille
© RMN-Grand Palais (musée d?Orsay) Christian Jean/Hervé Lewandoski

Zoom sur le bloc-feuillet
 
Les timbres commémoratifs
 
 
Les timbres d’Arts, artisanat, cinéma ou photo
 
 
Les timbres du Haut-Rhin
 
◆ Les timbres de la région Grand-Est
 
 
Les timbres de l'année 2015
Voir les 31 timbres de août 2015
 
Le timbre du bloc-feuillet
 
27 Lien vers le site «Les monuments de l'Empire» Récit détaillé de la bataille d'Huningue avec de nombreuses illustrations, dont lme tableau d'Edouard Detaille
Les timbres concernés par ce lien  
 
20 Lien vers le site du G¨RAB» Groupement Philatélique Régional d'Alsace et de Belfort. Le récit du dernier siège à Huningue - 1815-2015
Les timbres concernés par ce lien  
 
22 Lien vers le site du Musée d'Orsay» La fiche de la peinture d'Édouard Detaille
Les timbres concernés par ce lien Les timbres concernés par ce site
 
Le timbre situé sur la carte de France
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Vers le bas
----------------------- Un peu d'histoire ... -----------------------
Huningue, chef-lieu de canton du département du Haut-Rhin, est une bourgade de 1 800 habitants en 1815. Placée sur la rive gauche du Rhin, à trois kilomètres au Nord de Bâle, elle est presque sur la limite de trois nations.
Le général Barbanègre, qui commandait Huningue, apprit le 25 juin 1815 le désastre de Waterloo. Certain d'une attaque prochaine, il se prépara à la résistance, avec sa garnison de 100 artilleurs, 30 fantassins et 5 gendarmes.
L'archiduc Jean vint attaquer cette poignée d'homme avec 25 000 soldats. Il croyait avoir affaire à des forces imposantes. Le 14 août, 130 canons tonnèrent contre la ville, bombes et boulets s'abattirent sur les habitations. La population seconda vaillamment la troupe, sous le feu de l'ennemi.

Après plusieurs semaines d'une farouche résistance, la place n'était plus que ruines baignée du sang de ses valeureux défenseurs. C'est la mort dans l'âme que le général Barbanègre consentit à capituler le 26 août 1815 non sans avoir sollicité et obtenu de l'archiduc Jean, l'honneur suprême de quitter la place librement avec la centaine d'hommes qui avaient survécu, afin de pouvoir rejoindre le maréchal Davout qui s'était retiré avec l'essentiel de l'armée française derrière la Loire.

C'est sous le regard des soldats autrichiens que la garnison héroïque ou ce qu'il en restait quitta la place de Huningue, avec les honneurs de la guerre et la fierté que l'on devine.
Dʹaprès le communiqué de presse de Phil@Poste 



Le timbre
Premier jour le Samedi 29 août 2015
Oblitération illustrée 1er jour à Huningue (Haut-Rhin) et à Paris au «Carré d'encre»
Valeur faciale : 1,25 € Voir les tarifs au 31 août 2015
Affranchissement de la lettre prioritaire jusqu'à 50 g pour la France, Monaco, Andorre et secteurs postaux (armée)
Timbre  
Dimensions totales: 105x71,5 mm
Émis à 525 000 exemplaires - voir les tirages de 2015
 Mis à jour le 15/10/2016 


Le timbre à date premier jour : Claude Perchat
Zoom : Cliquez sur l'image

Sortie de la garnison de Huningue, par Édouard Detaille
Edouard Detaille (1848-1912) - Sortie de la garnison de Huningue, le 20 août 1815
Huile sur toile - Paris, buvette du Sénat (dépôt du Musée d?Orsay) - Photo : RMN

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Dʹaprès Wikipédia 
Google

     
Ce site a été visité 34812736 fois - cette page a été visitée 4151 fois - précédente visite le 06/07/2020 à 17h 46mn
Mois de juillet 2020: 210 061 visites cumulées des pages pour 77 185 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...