Il y a 47 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre de 1849

Cérès 1 franc vermillon

Tous droits réservés

Dessiné et gravé par Jacques-Jean Barre

Zoom sur le timbre
 
Les timbres à l'effigie de Cérès
 
 
Les timbres de l'année 1849
Voir les 5 timbres de janvier 1849
 
1129 Lien vers Philinfo,le site philatélique de LA POSTE
Lien vers une sauvegarde du site «Philinfo», la revue philatélique de La Poste «Jacques-Jean Barre à la barre»
Les timbres concernés par ce lien Les timbres concernés par ce site
 
742 Lien vers le site «Wikipédia - l'encyclopédie libre» - Cérès (mythologie)
Les timbres concernés par ce lien Les timbres concernés par ce site
 
Le 1F vermillon est, en principe, le timbre le plus cher de France car il a été retiré de la circulation moins d'un an après son émission. Les utilisateurs avaient en effet tendance à le confondre avec le 40c orange. Du fait de la relative brièveté de sa vie postale le 1F vermillon est rare, et comme il est rare il est cher !
Le 1F carmin le remplaça.
Le 1 franc vermillon

Le 1 franc rouge-clair, dit « Vermillon »
et 1 F. rouge foncé dit « carmin ».
Le timbre rouge clair est retiré de la vente en décembre 1849 officiellement en raison d'une couleur trop proche du 40 centimes orange dont l'impression est prévue, et dont l'émission est retardée jusqu'en février 1850. Il est aussi possible que ce retrait ait été suggéré ou encouragé par Jacques-Jean Barre. En effet, l'encre utilisée était produite à partir du « Vermillon minéral » ou cinabre, et elle attaquait le cuivre des planches d'impression par l'action du sulfure de mercure qu'elle contient. De plus, l'encre vermillon était beaucoup plus chère que l'encre carmin.

Le tirage du rouge clair (Vermillon) est de 509 700 exemplaires produit en une seule fois entre le 30 décembre 1848 et le 7 janvier 1849, dont 122 398 seront détruits le 21 juillet 1851. Le 1 franc « Vermillon » a la cote la plus élevée des timbres de France. Cette cote s'explique par le faible nombre de timbres utilisés durant sa relativement courte période d'utilisation, et a fortiori conservés (10 % à 15 %, soit 40 000 timbres-poste environ), mais aussi par sa notoriété et son esthétique. Sur lettre, il est rare, voire très rare, car il a été décollé par les philatélistes pour être mis en album, donc peu de plis nous sont parvenus intacts.

Par ailleurs, il existe un cliché inversé dans le panneau d'impression (tête-bêche de la case 35).
Sachant que les paires (oblitérées ou sur lettre) sont déjà rare en rouge « Vermillon » (tarif double = de 100 g à 200 g, ou recommandé de 15 g à 100 g) et exceptionnelles en blocs de 3 ou 4, voire plus, on comprend qu'elles sont extrêmement rares en paire avec un cliché inversé (il existe en théorie, au maximum 1290 paires avec tête-bêche de 1 F. vermillon). À ce jour, on ne connaît qu'une seule paire avec un tête-bêche dans un bloc de 4 timbres neufs vermillon et une seule paire dans une bande de trois timbres oblitérés sur lettre.

Il existe aussi un bloc de quatre provenant d'une demi-feuille sur papier fin et d'une couleur pâle, dite Vervelle, avec un tête-bêche. Les timbres « vermillon-Vervelle » seraient un essai de couleur ou une feuille de mise en train, ces timbres n'existent que neufs et sans gomme.
Texte et image dʹaprès Wikipédia 
Vente générale le 1er janvier 1849
Retiré de la vente en décembre 1849
Valeur faciale : 1,00 F
Affranchissement de la lettre de 15 à 100g de bureau à bureau
Imprimé en typographie à plat

Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale
ET   ET gamme de couleurs
 
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Google

     
Ce site a été visité 5556816 fois - cette page a été visitée 5987 fois - précédente visite le 17/01/2018 à 17h 45mn
Mois de janvier 2018: 128 798 visites cumulées des pages pour 49 602 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...