Les timbres de France
Il y a 47 visiteurs en cet instant
ATTENTION: il devient très difficile pour moi de maintenir ce site philateliefrancaise.fr qui reprend la plupart de rubriques de Phil-Ouest
En effet le site philateliefrancaise.fr avait été mis en ligne afin, notamment, de faciliter la maintenance des nouveautés sur le site de la F.F.A.P. (Fédération Française des Associations Philatéliques).
La FFAP ne se servant plus de cette facilité je n'ai plus de raisons de maintenir le site philateliefrancaise.fr qui me coûte du temps et de l'argent.
En conséquence depuis le 1er février 2018 ce site n'est plus maintenu, je vous propose donc d'ores et déjà de modifier vos favoris en y remplaçant philateliefrancaise.fr par Phil-Ouest. Vous y retrouverez les mêmes données et une structure identique.

En vous remerciant de votre compréhension je vous donne donc rendez-vous sur Phil-Ouest
Bernard Le Lann  
Chercher un timbre
 

Timbre de 1990

Tête de Christ de Wissembourg

Tous droits réservés

Mis en page par Roger Druet
Gravé par Eugène Lacaque

Zoom sur le timbre
 
Les timbres d´Arts, artisanat, cinéma ou photo
 
 
Les timbres du Bas-Rhin
 
◆ Les timbres de la région Grand-Est
 
personnalités religieuses">Timbres évoquant des personnalités religieusesTimbres évoquant des personnalités religieuses
 
 
Les timbres de l'année 1990
Voir les 13 timbres de juin 1990
 
Le timbre situé sur la carte de France
Christ de Wissembourg - ancien vitrail de l'église Saints-Pierre-et-Paul de Wissembourg, représentant la tête du Christ. Le plus ancien vitrail figuratif intact du monde conservé en France, au Musée de l'Œuvre Notre-Dame (Inv. MAD XXIII.21). Vers 1060, diamètre 25 cm.

La célèbre tête de Wissembourg est le plus ancien vitrail figuré conservé en France. Fragment probable d'une figure du Christ en pied ou en buste, ce vitrail est réputé provenir de l'abbatiale bénédictine de Wissembourg, au nord de l'Alsace, reconstruite à partir de 1040 et embellie après 1056. Cette origine n’est toutefois pas attestée.

La tête strasbourgeoise, complétée de pièces colorées modernes vers 1950, a été peinte selon la technique décrite vers 1100 par le moine Théophile dans son traité concernant la peinture sur verre. La grisaille est appliquée en trois couches d’intensité différente, l'une très claire par endroits, l'autre moins diluée pour les ombres et la troisième très sombre pour les traits. La stricte frontalité du visage et la stylisation des formes donnent au personnage une grande force d'expression primitive.

Dʹaprès Wikipédia 
Vente générale le Lundi 18 juin 1990
Retiré de la vente le Vendredi 14 juin 1991 - Retraits de l'année 1991
Valeur faciale : 5,00 F
Imprimé en taille douce rotative à 25 timbres par feuille
Vendu à 4 625 323 exemplaires


Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale
ET   ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Google

     
Ce site a été visité 5652359 fois - cette page a été visitée 1123 fois - précédente visite le 19/02/2018 à 12h 45mn
Mois de février 2018: 165 791 visites cumulées des pages pour 58 855 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...