Il y a 356 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Bande-carnet de 1995

Fables de la Fontaine

Image du timbre Fables de la Fontaine
Tous droits réservés

Mis en page par Charles Bridoux

Jean de La Fontaine (né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry, et mort le 13 avril 1695 à Paris) est un poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre mesure ses contes licencieux. On lui doit également des poèmes divers, des pièces de théâtre et des livrets d'opéra qui confirment son ambition de moraliste.
Dʹaprès Wikipédia 
 
Les timbres relatifs à la Littérature et au Théâtre
 
 
Les timbres de l'Aisne
 
◆ Les timbres de la région Hauts-de-France
 
 
Les timbres de l'année 1995
Voir les 8 timbres de juillet 1995
 
Le timbre de la Fontaine (1938)
 
Les timbres commémorant
le règne de Louis XIV
 
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Vers le bas

Le timbre
Premier jour le Lundi 24 juillet 1995
Oblitération 1er jour à Château-Thierry (Aisne)
Vente générale le Mercredi 26 juillet 1995
Retiré de la vente le Vendredi 16 février 1996 - Voir les retraits de l’année 1996
Valeur faciale : 16,80 F Voir les tarifs au 26 juillet 1995
Affranchissement de 6 lettres jusqu'à 20g pour la France métropolitaine
Vendu à 5 171 225 bandes - voir les tirages de 1995
 Mis à jour le 12/01/2017 


Le timbre à date premier jour
 

1995 - Les fables de La Fontaine

Voir cette série       • Lister les timbres de cette série
2964
 Fables de la Fontaine 
2958 La cigale et la fourmi
2959 La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf
2960 Le loup et l´agneau
2961 Le corbeau et le renard
2962 Le chat, la belette et le petit lapin
2963 Le lièvre et la tortue

Les fables de La Fontaine

Les fables de La Fontaine ont marqué la mémoire de plusieurs générations d'élèves. Déjà en 1762, Jean-Jacques Rousseau écrivait? On fait apprendre les fables de La Fontaine à tous les enfants.? Mais le poète n'excellait pas seulement dans ce genre littéraire qui a immortalisé son nom, il fut aussi l'auteur de conte, de pièces de théâtre et de poèmes dont beaucoup ne furent jamais édités.

Né en 1621 à Château-Thierry (Aisne), fils d'un maître des Eaux et Forêts, Jean de La Fontaine hérita de cette charge au décès de son père en 1658. Il fit ses débuts littéraires avec une adaptation de l'Eunuque de Térence en 1654. Mais c'est son entrée au sein de la cour poétique du surintendant Fouquet en 1658 qui va lui donner un formidable élan. Le provincial est applaudi à Vaux par une société brillante et cultive tous les genres: épître, madrigal, ballade. Fouquet disgracié, La Fontaine se met en quête d'un nouveau protecteur et le trouve en la personne de Madame, veuve de Gaston d'Orléans. en 1665, il écrit ses premiers contes, les six premiers livres des fables en 1668, puis le roman Les Amours de Psyché et de Cupidon.

La suppression de sa charge de maître des Eaux et Forêts (1671) et la mort de la duchesse d'Orléans en 1672 le laissent sans ressource. D'un naturel distrait et d'humeur rêveuse, il devient taciturne et mélancolique. La Fontaine trouve refuge chez Madame de la Sablière qui tient salon et reçoit une brillante compagnie. Il fait son miel de toutes les conversations et mûrit ses deuxièmes Fables qui paraîtront en 1678 et 79 dans un recueil de cinq livres. Le succès de celles-ci fut éclatant. La Fontaine est élu à l'Académie en 1684, non sans difficulté, Louis XIV voulait l'y faire précéder par Boileau.

Au décès de Madame de la Sablière, il devient l'hôte de Mr & Madame Hervart, riches financiers protestants. Avant de mourir en 1695, il publiera un nouveau livre de fable. L'œuvre qu'il a laissé est d'une très grande variété. On admire dans ses fables un vrai génie dramatique. Une narration vive et alerte, pleine de finesse et d'humour en rend la lecture aisée. Tout s'y retrouve: l'ironie, la tendresse, la pitié; la défiance, la résignation, le goût de la vérité et le besoin du rêve, bref tout ce qui fait l'homme dans ses relations avec autrui.

Sources: Collections philatéliques de La Poste

Google

     
Ce site a été visité 34552241 fois - cette page a été visitée 8054 fois - précédente visite le 04/06/2020 à 19h 22mn
Mois de juin 2020: 168 054 visites cumulées des pages pour 54 576 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...