Il y a 188 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre autoadhésif de 2016

Portraits - Autoportraits
Berthe Morisot
Jeune fille en décolleté, la fleur aux cheveux

Image du timbre Berthe Morisot -Jeune fille en décolleté, la fleur aux cheveux
Tous droits réservés

D’après un tableau de Berthe Morisot
© RMN - Réunion des Musées Nationaux
D´après une photo de l'Agence Bulloz

Zoom sur le timbre
 
Les timbres autoadhésifs
 
 
Les timbres d’Arts, artisanat, cinéma ou photo
 
 
Les timbres du Territoire-de-Belfort
 
◆ Les timbres de la région Bourgogne-Franche-Comté
 
 
Les timbres de l'année 2016
Voir les 25 timbres d'avril 2016
 
Les timbres évoquant Edouard Manet
 
Les timbres évoquant Berthe Morisot
 
93 Les timbres émis à l'occasion des Salons Philatéliques de Printemps
Les timbres concernés par ce lien  
 
12 Lien vers le site du Petit Palais - Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris
Analyse et photo de Jeune fille en décolleté, la fleur aux cheveux
   
 
10 Lien vers «L'Histoire par les femmes»
Berthe Morisot, peintre impressioniste
Les timbres concernés par ce lien Les timbres concernés par ce site
 
22 Lien vers «Wikipédia», l'encyclopédie libre. Biographie, portrait et oeuvres de Berthe Morisot
Les timbres concernés par ce lien Les timbres concernés par ce site
 
Vers le bas
Berthe Morisot est née à Bourges le 14 janvier 1841. Contrairement à ses collègues peintres de sexe masculin elle ne peut pas faire l'École des Beaux-Arts de Paris car celle-ci n'acceptait pas les femmes à cette époque. Elle apprend la peinture dans les ateliers des peintres Daubigny, Guichard et Corot. Elle rencontre Manet pour qui elle pose souvent et dont elle épouse le frère. Elle travaille en Provence où elle reçoit Renoir chez elle, ils s'influencèrent mutuellement. Elle meurt à l'âge de 54 ans le 2 mars 1895.
BL



Mis à jour le 14/01/2020 à 13h54

Le timbre
Premier jour le Samedi 2 avril 2016
Oblitération illustrée 1er jour à Belfort (90) au 36e Salon Philatélique de Printemps - « BELFORT 2016 » et à Paris au «Carré d'encre»
Valeur faciale : 0,70 €  - Voir les tarifs au 4 avril 2016
Affranchissement de la lettre verte pour la France métropolitaine
Imprimé en offset
Une bande phosphorescente
Émis à 3 millions de carnets - voir les tirages de 2016
 Mis à jour le 04/11/2019 


Le timbre à date premier jour : Sylvie Patte et Tanguy Besset
Zoom : Cliquez sur l'image

2016 - Portraits - Aurtoportraits

Voir cette série       • Lister les timbres de cette série
1258 Paul Gauguin
Tête de jeune paysan
1259 Paul Cézanne
Portrait du fils de l'artiste
1260 Auguste Renoir
Jeune femme au chapeau noir
1261
 Berthe Morisot
Jeune fille en décolleté, la fleur aux cheveux 
1262 Mary Cassatt
Margot Lux avec un large chapeau
1263 Édouard Manet - La femme au chapeau noir
Portrait d'Irma Brunner la Viennoise
1264 Edgar Degas
Portrait de Léon Bonnat
1265 Gustave Caillebotte
Portrait de l'artiste
1266 Armand Guillaumin
Portrait de petite fille
1267 Vincent van Gogh
Autoportrait
1268 Claude Monet
Portrait de Blanche Hoschedé enfant
1269 Camille Pissarro
Femme au fichu vert
1258 BC Portraits - Autoportraits
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
 
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots

La tombe de Berthe Morisot et d'Eugène Manet, frère du peintre Édouard Manet



Jeune fille en décolleté - La fleur aux cheveux (1893)
Petit Palais - Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris


D’après le Petit-Palais 


Berthe Marie Pauline Morisot (née le 14 janvier 1841 à Bourges - morte le 2 mars 1895 à Paris) est une artiste-peintre française, membre fondateur et doyenne du mouvement d'avant-garde que fut l'Impressionnisme.

Elle représente l'élément féminin du groupe impressionniste, respectée par ses camarades et admirée. À sa table, se réunissent son beau-frère Édouard Manet qui est le plus mondain, Edgar Degas, le plus ombrageux, Pierre-Auguste Renoir, le plus sociable, et Claude Monet le plus indépendant du groupe. Stéphane Mallarmé l'introduit auprès de ses amis écrivains.

Les étapes de la carrière de Berthe Morisot ne sont pas très marquées car elle a détruit toutes ses oeuvres de jeunesse. C'est à peine si l'on discerne une influence d' Édouard Manet ou de Pierre-Auguste Renoir vers la fin de sa vie. Après sa mort, la galerie Durand-Ruel a organisé une rétrospective de ses peintures, aquarelles, pastels, dessins et sculptures : il y avait plus de quatre cents pièces.

En 1983, Elizabeth Kennan, rectrice du Mount Holyoke College et C. Douglas Lewis, conservateur du département de sculptures de la National Gallery of Art admirent la peinture de Berthe Morisot et ils décident, pour célébrer le cinquantième anniversaire de la création du Mount Holyoke College, d'organiser une grande rétrospective des oeuvres de l'artiste à la National Gallery of Art, car les quatre principaux mécènes du college ont été parmi les premiers à collectionner les oeuvres de Berthe Morisot. Ils ont été les pionniers d'une reconnaissance qu'on ne lui accordait pas, sans doute par sexisme, selon Sophie Monneret, car les femmes-peintres ont une place restreinte dans les musées, mais depuis quelques années, on constate une forme de réhabilitation de Berthe Morisot. La Fondation Gianadda de Martigny a accueilli en 2002 une grande exposition de ses oeuvres. Le musée Marmottan lui a consacré une grande rétrospective de mars à août 2012. C'était la première rétrospective qu'on lui accordait à Paris depuis près de cinquante ans.

Berthe Morisot était une «rebelle». Tournant le dos très jeune à l'enseignement académique du peintre lyonnais Chocarne, elle a fondé avec Claude Monet, Auguste Renoir, Alfred Sisley, Camille Pissarro, Edgar Degas le groupe d'avant-garde les «Artistes Anonymes Associés», qui allait devenir la Société anonyme des artistes peintres, sculpteurs et graveurs regroupant des impressionnistes. Sa volonté de rupture avec les traditions, la transcendance de ses modèles, et son talent ont fait d'elle «la grande dame de la peinture» selon Anne Higonnet.

D’après Wikipédia
Google

     
Ce site a été visité 34809492 fois - cette page a été visitée 2782 fois - précédente visite le 01/07/2020 à 18h 02mn
Mois de juillet 2020: 196 571 visites cumulées des pages pour 73 941 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...